Dans ma vie de photographe, j’ai eu beaucoup de chance.

Surtout celle de rencontrer des personnes qui m’ont permis de vivre des moments extraordinaires. Je n'en fini pas de les remercier. 

Le moment le plus intense est d’avoir assisté, lors d’une mission sur les cétacés, à la naissance d’un bébé cachalot. Cela s’est passé en Méditerranée, à une envolé de mon domicile. La célébration de cette nativité a duré des heures et réuni des dizaines de cachalots venant de tous les horizons pour célébrer l’événement. Le moment le plus émotionnel a été la présentation du bébé au petit terrien que je suis. Imaginez un mur de cachalot d’où s’extirpe une brique. Un bébé fripé, les nageoires encore enroulées et le cordon ombilical toujours en place qui vous scrute avec un œil à peine ouvert, sans crainte.

Malgré les pressions humaines, la chasse, des territoires de plus en plus pollués,  j’ai ressenti toute leur empathie. Seul humain au milieu des géants, j'ai partagé leur intimité sans contrepartie. 

J’aurai souhaité partager ce moment avec le plus grand nombre et je remercie chaque jour la nature de nous donner ces moments magiques.  

Ce jour-là, j’ai compris la raison pour laquelle je faisais des images et l’importance de les montrer.

 

 

Mi Air Mi Eau Photo
  • Facebook
  • Instagram

Follow me on Facebook

Follow me on Instagram 

Afin de respecter la visibilité des images, ce site est optimisé pour des écrans de taille minimum de 13 pouces ©F.Bassemayousse 2019 tous droits réservés